Cusco

Préparation du voyage: Lima et Cusco, roadmap et premières réservations

Moins de trois mois! C’est le temps qu’il me reste en Belgique avant de m’envoler vers l’Amérique du Sud. Depuis quelques semaines, j’enfile les documentaires sur le Pérou et je m’informe beaucoup sur la culture péruvienne en général, la civilisation Inca, et même un peu sur l’histoire des conquistadors, c’est passionnant.

Que de paysages magnifiques en perspective. La force paisible des montagnes, l’artisanat coloré et la nourriture, j’ai envie de tout connaître, de tout découvrir et de tout goûter. Vous saviez que la pomme de terre a été importée en Europe depuis ces régions? Les Andes recèlent une culture incroyablement riche, et j’espère bien pouvoir rencontrer des familles avec qui je pourrai partager et apprendre dans tous les domaines.

Une douce excitation se mèle à une piquante curiosité. Je pense que j’ai seulement pris conscience de la réalité de ce voyage il y a quelques semaines, alors que j’en parle depuis des mois. C’est un sentiment étrange.

Roadmap #1, le sud du Pérou

Un voyage de cette durée, ça ne s’improvise pas, ça se prépare même un minimum. Je ne suis pas adepte du grand confort et je vais tenter de voyager à moindre frais, mais après plus de 10.000 kilomètres, et sur le coup un dépaysement global certainement total, je trouve cela rassurant de bien planifier mes premiers jours et mes premières semaines, tant au niveau de l’hébergement que des activités ou des démarches à réaliser pour la suite de mon périple vers la forêt, qui sera sans nul doute beaucoup plus aventureux.

Je resterai dans le sud du pays durant la première partie du voyage, ma priorité étant la visite du Machu Picchu, et découvrir un peu la vallée de Cusco et ses montagnes.

  • Arrivée à Lima (Via Mexico depuis Amsterdam)
  • 4 nuits à Lima / Miraflores
  • Bus de nuit vers Cusco
  • Séjour à Cusco, visite des sites de la région (vallée sacrée)
  • Route vers Ollantaytambo (2 nuits)
  • Route vers Aguas Caliente (3 nuits) et visite du Machu Picchu 
  • Retour à Cusco, repos (3 nuits)
  • Semaine de volontariat dans une communauté (8 nuits)

Étape #1.1: Lima, acclimatation à l’hiver austral !

Puisque j’atterris à Lima, j’ai choisi de passer quelques jours dans la capitale, histoire de me reposer, de m’habituer quelque peu au climat, à la culture, à la langue, et au décalage horaire (6 heures de moins par rapport à Bruxelles – dans ce sens là ce n’est pas le plus compliqué pour moi, mais dans l’autre sens, je trouve ça beaucoup plus difficile).

Lima vue du ciel
Lima vue du ciel

J’ai choisi une chambre chez l’habitant via Airbnb, l’appartement est cosy et coloré, ça s’annonce sympathique pour se reposer. J’ai noué quelques contacts en ville via Couchsurfing pour découvrir quelques endroits et des projets intéressants, mais je prévois surtout de bien intégrer mon atterrissage dans l’hémisphère sud, et de me reposer du voyage plutôt que de dépenser mon énergie à Lima.

Evidemment, je vais me balader en ville, j’ai toujours aimé marcher et me perdre dans les grandes villes à travers le monde, et je vais certainement en profiter pour faire mes premières emplettes péruviennes en prévision de mon séjour en altitude.

Étape #1.2: un bus de nuit vers Cusco

Un choix s’imposait pour rejoindre Cusco, ancienne capitale de l’empire Inca: l’avion, ou le bus. Cusco culminant à plus de 3300 mètres d’altitude (alors que Lima est en bordure Pacifique), le bus présente l’avantage d’une acclimatation lente à la montée. De plus, les compagnies de bus touristiques sont vraiment confortables, et jouissent d’une renommée internationale pour la plupart. Ces bus sont généralement remplis d’étrangers, donc offrent peu d’occasions de rencontres avec des péruviens, mais les bus non touristiques de nuit sont moins conseillés aux touristes pour les longs trajets, ne fût-ce que pour le confort et la sécurité.

J’aime bien me mêler au locaux, cela se fait progressivement. Pendant mes premières semaines dans ce pays, j’aurai certainement encore tout d’un bon vieux touriste européen et avec mon espagnol de base, j’ai du pain sur la plancha.

J’ai choisi la compagnie de bus Cruz del Sur, c’est l’une des plus connues. J’ai réservé mon billet via Busbud. Prix du ticket: 69 Soles, soit environ 19 euros pour un trajet d’environ 22 heures avec repas inclus. Une nuit d’hébergement gagnée, pour le coup.

Étape #1.3: Cusco, Machu Picchu, Vallée sacrée et sites incas

Cusco, ancienne capitale Inca, regorge d’anciens sites dont l’accès est souvent réglementé ou payant. Un billet touristique est vivement conseillé, regroupant les accès à tous les sites pendant une période allant jusqu’à 10 jours. Ce billet s’achète uniquement sur place (BTC – Central de Galerías Turísticas – Av. El Sol 103, Cusco).

Site de Saksaywaman à Cusco

Je passerai donc une bonne dizaine de jours à Cusco avant de prendre ma route vers le Machu Picchu, en faisant une halte de 2 nuits à Ollantaytambo.

Pour ma première visite du Machu Picchu, je ne voulais rien manquer, et donc, bien me préparer. Ce sera la haute saison, et durant cette période, c’est souvent indispensable de réserver à l’avance si l’on veut pouvoir obtenir des tickets d’entrée comprenant les parcours spéciaux.

Ruines incas

J’ai réservé les tickets d’entrée via ce site et n’ai pas rencontré de gros problème, sinon une petite erreur sur un des tickets reçus. A ma demande, l’erreur a été corrigée, et j’ai reçu un nouveau ticket dans les 24 heures. Un conseil, vérifiez bien vos données une fois à la réception des billets (nom, prénom, numéro de passeport ainsi que le type de la visite).

A site exceptionnel, décision exceptionnelle, je passerai trois nuits à Aguas Caliente, le village situé au pied du site, afin de pouvoir visiter le Machu Picchu deux fois, avec deux parcours différents (d’abord, l’ascension de la montagne Hayna Picchu, et lors de la seconde visite, la promenade sur la montagne Machu Picchu. Il n’est pas possible d’effectuer ces différents parcours en un seul jour.

J’ai aussi choisi de me rendre d’Ollantaymbo à Aguas Caliente en train, c’est vraiment pas donné, mais ça en vaut vraiment la peine! Je vous place une petite vidéo de la compagnie Inca Rail, c’est sans doute un des trains les plus que j’aurai jamais pris. Bon, c’est quelque chose que je voulais vraiment faire dans ma vie. Je n’ai qu’un billet aller, 57 euros pour un trajet de moins de deux heures, c’est vraiment très cher, oui… et ce n’est pas la version gastronomique! Je n’ai pas vraiment envie de faire le trek du Chemin de l’Inca. D’autres solutions existent, je pense que c’est un choix personnel, j’aime beaucoup les trains et je suis curieux de réaliser ce trajet. Pour le retour d’Aguas Caliente à Cusco, j’ai choisi d’improviser sur place avec peut-être quelque chose de moins touristique.

L’Inca Rail, j’ai choisi la portion Ollantaytambo – Aguas Caliente

La réservation des tickets étant faite, j’ai réservé des chambres single assez facilement et bon marché sur Booking.com, la demande était déjà assez forte, donc pas de regrets de m’y être pris trois mois à l’avance! Il s’agit de beaucoup de dortoirs dans ce genre d’endroits hyper touristiques, et c’est quelque chose dont je n’ai pas trop envie dans mes premières semaines, d’autant plus que je voyage seul, c’est aussi une précaution pour ma sécurité (et celle de mes affaires).

J’écrirai certainement un article sur le Machu Picchu quand je me serai imprégné du lieu et de son énergie, ainsi que sur les endroits où j’aurai séjourné.

Étape #1.4: Retour vers Cusco, repos et volontariat

Après ma visite du Machu Picchu, je serai de retour à Cusco, d’abord pour me reposer et intégrer ma visite… et ensuite, j’ai prévu de passer une semaine dans une communauté centrée sur la spiritualité orientale. Ca va être assez sympa et super intéressant de préparer du pain et de suivre quelques enseignements issus d’Inde, en espagnol!

Étape #1.5: Vers le lac Titicaca et Puno

Plans suivants: Direction Puno et le lac Titicaca, mais là, rien de prévu encore sinon quelques contacts de volontariat… et tout peut changer, car le changement, c’est la nature du voyage, et personnellement, c’est ce qui me fait évoluer e me transforme.

Le lac Titicaca est immense, et se partage entre le Pérou et la Bolivie. Il s’agit du plus haut lac navigable du monde, et ce serait également un des très hauts lieux énergétiques de la planète.

Bordure du lac Titicaca à Puno

A suivre: Roadmap #2, vers le nord !

La deuxième partie du voyage me mènera vers le nord, là où il fait toujours chaud! 🙂 Mais je ne fais plus de projets à distance à partir d’ici pour l’instant, vive l’aventure! J’ai envie de rester ouvert aux opportunités… car elles se présentent souvent au dernier moment! Mes choix viendront plus tard.

Je suis maintenant plutôt dans la réflexion par rapport à la préparation de mon sac et de matériel de randonnée, et des autres choses indispensables à emporter (ainsi qu’aux choses qui ne le sont pas!). De voyage en voyage, je me charge de moins en moins, mais j’ai tout de même cette fâcheuse tendance à emporter trop de choses à chaque fois! 🙂

Auteur de l’article : Shankara

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.